HAUT de Page

SUITE des réalisations

LE MARIAGE RÉUSSI DE DEUX BOITES D’ACCORD (F3LG - MFJ)

VIEUX PRINCIPE DE BRICOLEUR

Que reste–il encore à améliorer, si ce n’est de reprendre une bonne vielle boite de couplage, est lui redonner une formidable jeunesse, voir réaliser de A à Z cette même boite, n’est ce pas assouvir la passion d’un OM bricoleur ?

A l’heure actuelle, mettre ces doigts, aussi agiles fussent-ils, dans un E/R et bien d’autre matériel se trouvant dans le shack, sera sanctionné par un résultat négatif, fort désagréable et très coûteux pour une majorité d’entre nous. Bien sur il reste des experts, capables d’effectuer une intervention de grande qualité, mais la plus part d’entre eux ont pignons sur rue.

A ce stade, ils ne vous reste plus que la réalisation dite de ’’ fabrication OM ‘’, éventuellement étayée par de nombreuses documentations, qui ont le fabuleux pouvoir de déstabiliser le choix très motivé, d’un OM en mal d’une réalisation.

C’est pourquoi aujourd'hui, des radioamateurs chevronnés encouragent encore vivement ceux qui cherchent à réaliser un matériel peu onéreux et performant. Un grand merci à ces OM, s sans qui, le choix d’une simple réalisation à effectuer devient vite laborieux.

Gérard, F6 IPH et votre serviteur, livrons donc ci-après le fruit de nos expériences.

LE CHOIX DE L’ANTENNE

Après concertation et mure réflexion, le choix de l’aérien abouti en général a une antenne LEVY de deux fois (x) mètres, en V inversé bien souvent, car la place pour des brins rayonnants beaucoup plus longs manque toujours cruellement.. Le minimum étant d’une demi -onde pour cette antenne capable de couvrir toute la HF (toutes bandes confondues.) Cette longueur, ainsi que celle de la ligne qui l’alimente, est a déterminer, pour optimiser l’antenne. C’est a ce stade que vous ferez appel, pour des raisons de compréhension et de facilité, à ce petit programme fort bien fait par F5IMV, et qui n’a pas pris une seule ride (voir dans l'onglet "liens" LOGICIEL de CALCUL pour une ANTENNE LEVY).
Bien sur, rien ne vous interdit d’alimenter d’autres types d’antenne, comme une Verticale, une BEAM où un Long Fil, etc., etc., voir même pouvoir sélectionner l’aérien a la demande, sans avoir à manipuler la moindre P.L.

LE CHOIX DE LA BOITE DE COUPLAGE

Si vous reprenez dans le titre de cette description, ‘’boite de couplage F 3 LG’’ cette dernière, depuis sa création, a fait depuis de nombreuses années ses preuves et de nombreux adeptes (voir dans l'onglet "liens" TOUT SUR LA BOITE DE COUPLAGE ), et est sûrement l’une des plus faciles a utiliser et à construire dans sa totalité, tellement ses composants et sa manipulation sont simples, pour une efficacité redoutable.
Une
des particularités de la boite d’accord F3LG, est de pouvoir fonctionner en accord série ou parallèle, et donc de pouvoir travailler en haute ou basse impédance, suivant la fréquence, par le biais de bobines d’accord interchangeables, et de deux condensateurs variables,
et c’est au niveau des condensateurs, et de l’ajout d’une self commutable ou à roulette que vous allez pouvoir réaliser cette boite de couplage hybride, afin de pouvoir alimenter indifféremment une ligne symétrique ou asymétrique.

Arrêtons donc ici la prose pour brosser le tableau de la réalisation proprement dite.

APPROVISIONNEMENT EN MATIERE PREMIERE

Lors d’un passage au rayon bricolage de votre grande surface préférée, pour acheter le joint, (d’ailleurs introuvable), du robinet qui fuit, profitez en pour faire l’emplette d’un peu de matière première, si vous vous décidez de vous lancer dans la construction de ce coupleur hybride , réalisation à la portée de tout bon bricoleur, mais fortement armé de patience (hi!).

Il faudra vous procurer une tôle d’aluminium de 5/10e de mm d’épaisseur (50 x 100 cm)
Deux chutes de polycarbonnate (plexiglas) en 4 ou 5 mm d’épaisseur pour les flasques et support de bobines.
De la tige filetée (inox ou laiton)de 4mm et une 6 mm, ainsi que quelques écrous (Standard et NYLSTOP) pour dito.
Un tube en aluminium de 4 x 6 mm et un de 6 x 8 mm, pour les entretoises.
Une vingtaine de fiches bananes femelles et autant de mâles.
Deux embases femelles châssis : SO 239
Quelques petites chutes de tuyau d’évacuation en PVC de diamètre 40 mm, 63 mm, 80 mm, 100 mm.
Environ 1,50 m de câble coaxial de diamètre 6 mm (facultatif)
Un inverseur bipolaire/tripolaire 16 amp./250volts (commutation LW ou ANT)
Un commutateur stéatite à neuf positions,(sauf pour un montage avec une self à roulette) pour la sortie asymétrique.
Une cornière en PVC de 20mm par 20mm, pour les pattes de support de CV.
Du fil électrique de câblage rigide (HO7V-U) de diamètre 2,5 mm² et 6 mm², pour la confection des bobines d’accord, et un tube de colle PVC pour gouttière.
Une chute de tôle d’acier doux (20 x 40 cm) en 3 mm d’épaisseur, pour les gabarits.
Bien sur le maximum du matériel sera de récupération, afin d’en réduire le QSJ
Pour ceux qui veulent réaliser le coffret, de la tôle ALU ou GALVA de 10/10e.
Quelques rivets POP de3 x 6 mm ou mieux des vis auto-taraudeuses de 4/13 mm.
Une bombe de peinture pour la touche finale, dont le coloris reste a l’appréciation de l’OM constructeur, ainsi que la sérigraphie sur la face avant.

REALISATION DE VOTRE BOITE DE COUPLAGE

Avant de commencer, deux options s’offrent a vous pour la réalisation de cette boite.

1ere Option
Lors du dernier vide-grenier de votre région, vous avez fait l’acquisition de deux CV qui correspondent à votre besoin actuel, (je dis bravo) ils sont en général très rare en occasion.
Bien sur nos amis d’outre-Atlantique peuvent vous fournir du neuf, mais c’est à grand renfort de billets vert que vous en ferez l’acquisition. Si tel est votre cas, avec l’achat d’un commutateur et d’un coffret, vous pouvez avoir en très peu de temps votre boite de couplage. Vous n’aurez que les bobines d’accord à réaliser.

2eme Option.
C’est : Construire ces C.V.
1. réaliser les gabarits de découpe et de perçage
2. découpe des éléments fixes et mobiles (métal et plastique)
3. réalisation des entretoises de diamètre 4 et 6 mm
4. montage des CV

Nous ferons le descriptif de ces quatre points un peu plus loin.
C’est aussi :

Réaliser les bobines d’accord ainsi que le coffret, afin de minimiser le QSJ.

RETOUR page précédente

Etude et Réalisation (2ème partie)

Accueil

Présentation

Environnement

Photos

Contact

Réalisations

2ème partie

3ème partie

4ème partie

5ème partie

schémas